CAN 2017: les groupes sont connus.

  • Posté Par @Marie Serges Zakouda le 24-10-2016
  • 5 comments

Initialement prévu su 14 janvier au février 2017, le tirage au sort des groupes de la Coupe d'Afrique des nations s’est finalement déroulé mercredi 19 octobre 2016

Les groupes de  la 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations se présente ainsi qu’il suit:

LIEU DE RENCONTRE

GROUPE

PAYS OU EQUIPES

Libreville

A

Gabon, Guinée-Bissau, Cameroun, Burkina Faso

Franceville

B

Algérie, Zimbabwe, Sénégal, Tunisie

Oyem

C

Côte d’Ivoire, Togo, Maroc, RD Congo

Port-Gentil

D

Ghana, Ouganda, Égypte, Mali.

D’emblée, le match d'ouverture opposera le Gabon, pays hôte, à la Guinée-Bissau qui participe pour la première fois à la compétition. Dans le groupe A, le camerounais occupe la place de favori. Pour la simple raison que les Lions Indomptables ont remporté la Coupe d'Afrique des nations à quatre reprises ; notamment en 1984, 1988, 2000 et en 2002. Le Cameroun a participé par ailleurs à sept phases finales de la Coupe du monde, le record en Afrique, et a atteint les quarts de finale en 1990. Parmi les joueurs de football ayant marqué l'histoire de la sélection, plusieurs ont remporté les trophées du Ballon d'or africain puis du Joueur africain de l'année, il y a  Samuel Eto'o, quatre fois, Roger Milla et Thomas Nkono deux fois, Jean Manga Onguéné, Théophile Abega et Patrick Mboma.

Quant au groupe B, la tâche ne sera pas simple  pour les Algériens contre leurs voisins Tunisiens, équipe qui les avait battus en 2013 lors de la Can (1-0). A leur palmarès, on enregistre pour les matchs officiels, 15 victoires algériennes, 14 tunisiennes et 14 nuls. Deuxième nation africaine, mais en quête d'un titre, l’Algérie  n'a plus décroché depuis 1990. Dans ce groupe B, la présence du Sénégal et du Zimbabwe n'est pas de nature à envisager des matches faciles.

Dans le groupe D, deux coriaces du football africain s’y retrouvent ; le Ghana, quatre fois vainqueur (la dernière en 1982) et cinq fois finaliste (notamment en 2015), rejoint une Égypte, 7 fois sacrée (la dernière en 2010) et une fois finaliste, qui lui avait barré le chemin lors de la dernière finale des deux équipes (2010). Le Ghana, qui a atteint le dernier carré lors des quatre dernières éditions (2e en 2010, 4e en 2012 et 2013, 2e en 2015) a bien envie de franchir l'ultime marche en 2017. Mais le Mali, qui l'avait dominé lors des petites finales 2012 et 2013, a aussi l'intention de triompher.