MAGISTRATURE SUPRÊME: LE FILS DE L'HOMME ARRIVE BIENTÔT...

  • Posté Par Marie Serges ZAKOUDA. le 28-02-2021
  • 5 comments

Beaucoup d’hommes politiques du pouvoir, de l’opposition et plusieurs Camerounais sont convaincus que nous sommes en fin de règne. Cela peut s’expliquer par l’âge avancé du « Nnom nguii ». Selon eux à 88 ans, l’on est plus préoccupé par le départ vers l’au-delà. Plongés dans ce fantasme, plusieurs pontes du régime s’évertuent plus à préparer ce qu’ils appellent « fin de règne » plutôt que travailler pour le bien-être des Camerounais. Certains sont devenus d’autant plus célèbres par des surfacturations, des détournements et des abus de pouvoir, La liste ne saurait être exhaustive. Le bas peuple constitué majoritairement de jeunes se sent abandonné et ne sait plus à quel saint se vouer.
Loin de nous toutes prétentions de lire dans une boule de cristal, mais en jetant un regard de lynx sur l’environnement politique et les évènements avenirs, il y a une véritable lueur d’espoir à l’horizon. Le messie pour ne pas dire l’Emmanuel vient. Il est déjà là. Il vient non seulement pour mettre fin aux maux qui mettent à mal le bien-être des Camerounais ; mais aussi pour parachever l’œuvre commencée par le Père de la Nation camerounaise, Paul BIYA. Il s’agit d’Emmanuel Franck Olivier BIYA.
Reconnu pour son calme, son abnégation, sa simplicité et la maitrise des dossiers du Cameroun dont il fait preuve en tant que premier conseil à la Présidence de la République, Emmanuel Franck Olivier BIYA est le choix de la nouvelle génération, de la jeunesse camerounaise, des artistes, des Bayam and Sellam, des opprimés, des handicapés, de toutes les couches sociales. Pour Le Patriote au Cœur de la Nation : 《Emmanuel Franck Olivier BIYA ne sera pas candidat à l'élection de 2025, mais il sera Président de la République avant 2025 et tout va se passer dans les urnes》. C’est vrai que de manière officielle, il ne s’est pas encore prononcé. Mais nous sommes convaincus que cela ne saurait tarder. Quand on observe Paul et Franck BIYA, le célèbre proverbe « tel père, tel fils » trouve bien son sens.
Certains hommes politiques aux faites du palais d’Etoudi sentant leurs intérêts menacés avec l’arrivée imminente de Emmanuel Franck BIYA s’obstinent à salir son image en lançant des collectes de fonds en son nom. Heureusement que les camerounais ne sont pas dupes et savent que celui qui présidera dans les prochains mois à leurs destinées ; ne saurait s’associer de près ou de loin à de telles manœuvres. Emmanuel Franck BIYA est un homme intègre. Il connait les attentes des Camerounais. L’heure est donc arrivée pour les jeunes de prendre le pouvoir. Et Franck Emmanuel BIYA est l’homme qu’il faut et à la place qu’il faut. Tachons de lui donner nos voix le moment venu. Que ceux qui ont des oreilles comprennent.