BAVURE POLICIERE : LES PRINCIPAUX RESPONSABLES INDENTIFIES ET MIS AUX ARRETS.

  • Posté Par Marie Serges ZAKOUDA le 18-02-2021
  • 5 comments

Samedi 13 février 2021, dans la vidéo amateur abondamment relayée dans les réseaux sociaux ; des éléments des forces de Défense et de sécurité tabassent le nommé Jean FAI FINGONG soupçonné d’être un relais criminel et terroriste dans la localité de Ndu, Département de Donga-Mantung, Région du Nord-Ouest Cameroun.

Selon le communiqué de presse parvenu à notre rédaction ; il s’agissait de 2 gendarmes, 2 soldats et 4 policiers. Sur instructions de Beti ASSOMO, Ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense, ces hommes ont été mis aux arrêts à la Brigarde territoriale de Gendarmerie de Ndu.

Après les enquêtes disciplinaires, administratives et judiciaires qui permettront de préciser les contours de ces agissements qualifiés d’intolérables et en rupture avec les règles d’engagement et de protection des droits humains, principes cardinaux auxquels les éléments des forces de Défense et sécurité sont fermement astreints, chacun en ce qui le concerne devra répondre et assumer ses responsabilités.