SEMAINE NATIONALE DU BILINGUISME : MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS S’INVITE A LA CELEBRATION.

  • Posté Par Marie Serges ZAKOUDA le 06-02-2021
  • 5 comments

« Bilinguisme, outil pour une administration résiliente dans le secteur du Bâtiment et des Travaux publics. ». C’est sous ce thème fort illustratif que le Ministère des Travaux publics a décidé de se joindre à la célébration de la semaine nationale du bilinguisme.

En effet vendredi, le 05 février 2021, à l’initiative de la Division de la Traduction et de la Promotion du Bilinguisme, la semaine nationale consacrée au bilinguisme a été marquée par un temps fort. Une conférence a été organisée pour la circonstance.

Durant ladite conférence, Ebang Mve, Secrétaire Général et Représentant de Monsieur le Ministre des Travaux publics, Emmanuel NGANOU NDJOUMESSI a souligné l’importance de l’usage des deux langues et leur impact sur la performance du Ministère des Travaux publics. D’emblée, le ministère des Travaux publics emploie et travaille en étroite collaboration avec des personnes s’exprimant dans les deux langues officielles à savoir le français et l’anglais.

A cet effet, plusieurs initiatives ont été initiées dans le but d’encourager la pratique des deux langues et des mesures strictes ont été prises en ce qui concerne la publication des documents dans les deux langues officielles. Cela est d’autant plus visible sur la vitrine en ligne dudit ministère, les publications sont faites de manière synchrone en français et en anglais. Ceci dans le but d’être de plus en plus proche de l’usager pour ne pas dire du Camerounais lamda. Et la liste ne saurait être exhaustive.

Somme toute, au Ministère des Travaux des travaux publics, le bilinguisme est une réalité. Et le thème choisi par ledit ministère est porteur de sens et traduit à suffisance sa volonté à faire du bilinguisme un véritable outil pour une administration résiliente dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

Partant de cet engagement au bilinguisme dont fait montre le Ministère des Travaux publics, les autres administrations devraient emboiter le pas ; car dans les années avenirs, un vrai camerounais devrait normalement s’exprimer parfaitement dans les deux langues officielles. Ce qui concourra à consolider le vivre ensemble si cher au Président Paul Biya.