ATTAQUE DE WAINDU : QUE S’EST-IL REELLEMENT PASSE ?

  • Posté Par Marie Serges ZAKOUDA le 10-01-2021
  • 5 comments

Aux premières heures du jeudi 31 décembre 2020 à Waindu, un soldat du 51ème Bataillon d’infanterie motorisée (Bim) est blessé par des tirs terroristes alors qu’il rejoignait tranquillement sa base. Evacué rapidement à l’hôpital militaire de Yaoundé, ses frères d’armes vont mener des recherches, qui vont leur permettre de localiser une habitation aux occupants suspects, non loin du lieu de l’agression.

A cet effet, le vendredi 1er janvier, une opération d’interpellation desdits occupants est lancée contre Kum Bah Gilbert, alias « Lion », 28 ans et Ngong Godlove, 23 ans. Tous les deux identifiés comme des terroristes. Face à leur résistance, les forces de l’ordre finiront par riposter avec des tirs. Sur le carreau, les deux terroristes.

Selon le communiqué du Ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo qui s’appuie sur des informations provenant des sources concordantes, ces deux hommes opéraient depuis peu en toute clandestinité et n’étaient réapparus dans la localité qu’à l’occasion des festivités de fin d’année 2020 question de se faire un peu de sous. Malheureusement, leur projet a été stoppé net grâce à la dextérité des forces de défense et leurs ambitions évanouies avec leur mort.

Cependant, il convient de préciser que l’enquête est en cours et va surement permettre d’établir la lumière sur cette affaire. En réalité, les autorités administratives locales ainsi que les forces de défense et de sécurité sont toujours à pied d’œuvre pour établir les circonstances vraies des incidents survenus les 31 décembre 2020 et 1er janvier 2021 dans cette localité de la région du Nord-ouest, département de la Menchum et ayant entraîné la mort de deux terroristes. Affaire à suivre…