mercredi 17 octobre 2018
Paul Biya désigné Homme de l’année 2017 par L’hebdomadaire Hot News.

L’hebdomadaire Hot News vient de désigner le président Paul Biya «Homme de l’année 2017». Une distinction qui intervient après celles des années 2015 et 2016.

Selon Cameroon Tribune qui relaie cette information ce jeudi 18 janvier 2018, le journal à capitaux privé tient ainsi à saluer l’engagement du Chef de l’Etat «très offensif sur tous les fronts», ce tant sur le plan national qu’à l’international. Ainsi donc, l’année qui vient de s’achever n’aura pas été de tout repos pour cet homme qui a résolument décidé de combattre l’inertie qu’il n’a de cesse de dénoncer.

Comme raison de cette distinction, le journal publie des chiffres sur l’activité du président de la République. «On apprend ainsi qu’en 2017, ce sont 23 475 dossiers qui ont été traités par le président Paul Biya. Ce qui fait une moyenne de 65 dossiers ayant reçu l’avis du chef de l’Etat tous les jours. S’agissant des textes signés (ordonnances, lois, décrets, arrêtés, circulaires…), la publication en dénombre pas moins de 9 457, soit près de 26 chaque jour».

 
Outre ces tâches administratives, on le retrouve encore au front de la lutte contre la secte terroriste Boko Haram dont le journal souligne que «l’éradication se poursuit avec succès», ou encore dans la recherche de solutions à la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Quant aux chantiers ou projets au centre des préoccupations du septennat en cours, Hot News souligne que l’on s’achemine inexorablement vers la phase d’inauguration de ceux-ci, citant notamment le barrage de Lom Pangar, le port en eau profonde de Kribi, le second pont sur le Wouri… Un engagement au plan national qui n’a pourtant pas freiné l’action de Paul Biya sur la scène internationale.

Un calendrier international marqué par des actions diplomatiques importantes, avec notamment des audiences accordées à des sommités mondiales comme le secrétaire général de l’Organisation des nations unies, Antonio Guterres, la secrétaire général du Commonwealth, Patricia Scotland ou encore le président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), le Dr Akinwumi Adesina.

Pour le journal, Paul Biya apparaît ainsi, au regard de ces différentes performances, tant pour ses camarades du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), que pour tous les Camerounais de bonne foi, épris de paix et soucieux du développement de leur pays, comme le «super favori de l’élection présidentielle de 2018». 

Paul Biya désigné Homme de l’année 2017 par L’hebdomadaire Hot News.

Laisser un Commentaire