mardi 23 janvier 2018
Une femme «fantôme» mêlée aux vivants au Réveillon du 31 décembre 2017 à Akonolinga (Centre)

Une semaine après le Réveillon de la Saint-Sylvestre, une histoire rocambolesque continue d’alimenter la chronique dans la ville d’Akonolinga, région du Centre. Dans la nuit bouillante du 31 décembre 2017, rapporte la radio publique CRTV, un jeune conducteur

de moto est sollicité par une femme vers 4 h du matin à la sortie d’un bar dancing. Elle a l’air fatigué après une soirée bien arrosée. Elle propose 200 FCFA pour que le conducteur la dépose à son domicile, juste après le cimetière de la ville d’Akonolinga. Ne se doutant de rien, le conducteur d’engin à deux roues conclut le marché. Seulement, après avoir traversé le cimetière,

Une semaine après le Réveillon de la Saint-Sylvestre, une histoire rocambolesque continue d’alimenter la chronique dans la ville d’Akonolinga, région du Centre. Dans la nuit bouillante du 31 décembre 2017, rapporte la radio publique CRTV, un jeune conducteur de moto est sollicité par une femme vers 4 h du matin à la sortie d’un bar dancing. Elle a l’air fatigué après une soirée bien arrosée. Elle propose 200 FCFA pour que le conducteur la dépose à son domicile, juste après le cimetière de la ville d’Akonolinga. Ne se doutant de rien, le conducteur d’engin à deux roues conclut le marché. Seulement, après avoir traversé le cimetière, le conducteur, dit-il, se retourne pour avoir une idée nette de la destination exacte de sa cliente. Il se rend malheureusement compte que la passagère est partie, alors que la moto roulait. Il réalise quelle était la vraie destination de sa cliente. Aussitôt, le conducteur s’est empressé de faire ses bagages afin d’aller se purifier dans son village à l’Ouest Cameroun. Décidement, apprend-on, la Saint-Sylvestre est un evènement spécial qui ne mobilise pas que des vivants…

Une femme «fantôme» mêlée aux vivants au Réveillon du 31 décembre 2017 à Akonolinga (Centre)

Laisser un Commentaire