jeudi 20 septembre 2018
Cérémonie de remise des vœux: Paul Biya humilie Jacques Fame Ndongo au Palais de l'Unité

Durant la présentation des vœux de nouvel an au chef de l’Etat ce 04 janvier au Palais de l’Unité, un fait insolite s’est produit en mondo vision : 

En effet, Jaques Fame Ndongo n’a pas à son passage comme par le passé attiré l’attention du chef de l’Etat. Paul Biya s’est montré très désintéressé à l’écoute du message que lui réservait son ministre de l’enseignements supérieure.

Un fait inédit. D’après ce qui se murmure, l’attitude du chef de l’Etat se justifierait par le fait qu’il n’aurait pas eu le « bon rapport » au sujet des dons d’ordinateurs aux étudiants camerounais.

Rappelons que les ordinateurs de Paul Biya avaient alimenté les discussions houleuses sur la toile, Roger Etoundi, Directeur des systèmes d’information au Ministère de l’enseignement supérieur va alors se montrer très rassurant. C’est au journal de 20h à la télévision nationale que l'informaticien va faire des éclairages jugés controversés.

« Ces ordinateurs sont dotés de disques SSD qui sont ultra rapides. C'est des disques SSD de 32 Go. Initialement quand on va voir ça on va dire que 32 Go c'est petit. Avec cette technologie, 32 Go ça fait 500Go dans l'ancienne technologie » expliquait-il.

« La communauté universitaire en général dit merci à son excellence Paul Biya, Chef de l’Etat, apôtre de la nation, pour ce don universitaire exceptionnel et inédit. Je dois préciser que le prix de revient de chaque ordinateur est de 300 000 FCFA et que le Chef de l’Etat a décidé d’annuler totalement cette charge financière » déclarait  Jacques Fames Ndongo .

Grande élite de la région du Sud, Jacque Fame Ndongo qui a toujours soutenu être un serviteur de Paul Biya est un défenseur acharné du bilan du renouveau. Il a voulu par ce geste finalement malheureux montrer aux yeux de l’opinion qu’il est l’un des « rares » à qui le président peut en tout lieu faire une confidence.

Cérémonie de remise des vœux: Paul Biya humilie Jacques Fame Ndongo au Palais de l'Unité

Laisser un Commentaire