vendredi 20 juillet 2018
Pour Issa Tchiroma Bakary : « L’opération

ette déclaration a été faite ce vendredi 29 décembre 2017 lors du Point de presse Minesup/Mincom sur le projet  e-higher éducation notamment son volet don du Chef de l'État de 500 000 ordinateurs aux étudiants des universités camerounaises.

Au cours des échanges avec la presse, les journalistes ont posé la question de savoir si les dons d’ordinateurs aux étudiants n’ont rien à voir avec  la présidentielle de 2018, et que c’est un marketing politique de Paul Biya. Le Mincom a été claire là-dessus «  L’opération « un étudiant, un ordinateur » n'a aucun visée électoraliste. C'est une initiative du Chef de l’État à l’intention de la jeunesse estudiantine camerounaise, pour l'aider à s'insérer dans l'univers numérique ».

L’on apprend également que le service après-vente comme en janvier au niveau des deux premières universités où la distribution a commencé et cela se fera gratuitement au lieu d’aller à l’Avenue Kennedy dépenser de l’argent pour rien. « Dès janvier 2018, un service après-vente constitué d’équipes techniques camerouno-chinoises sera installé dans chaque Université d’État. Ce service apportera son assistance aux étudiants bénéficiaires des ordinateurs PB », a déclaré Issa Tchiroma Bakary.

Pour l’instant l’assistance technique se fait au Minesup. « Deux ingénieurs chinois appelés à apporter leur assistance technique sont déjà au Cameroun. Ils ont pris leur quartier provisoirement au MINESUP à cet effet. Les étudiants bénéficiaires en difficulté peuvent s'y rendre pour se faire aider », ajoute le porte-parole du gouvernement.

Le Mincom vante l’ordinateur présidentiel, en soulignant entre autres la durée d’autonomie de la machine. « L'ordinateur PB est adapté aux usages bureautiques courants. Il répond à toutes les exigences du fonctionnement en réseau, est doté d’une longue autonomie d’énergie, est facile à transporter grâce à sa petite taille et son faible poids, poursuit Issa Tchiroma.

« Le coût unitaire des ordinateurs est 100 mille  francs CFA. Il importe de comprendre qu’il ne s’agit pas là de leur coût commercial, c’est-à-dire de leur véritable valeur marchande », dixit le Ministre de la communication. Et ils ajoutent que son prix réel  sur le marché est de 300 000 FCFA.

Après avoir écouté l’intervention du Pr Atsa, l’on retient que les PBHEV sont une bonne affaire. Les ordinateurs  ont entre 100 et 1024 Go de stockage cloud chacun, puis le ministère promet de démocratiser l’accès internet par Wi-Fi sur les campus. 

La distribution des ordinateurs est encore en cours dans les universités de Yaoundé I et et Yaoundé II.

Pour Issa Tchiroma Bakary : « L’opération

Laisser un Commentaire