dimanche 22 octobre 2017
DES ÉLÈVES AGRESSÉS PAR DES BANDES ARMÉES.

La scène se déroule dans la journée de mercredi 17 mai 2017 au lieu dit, « Rail-Ngousso », juste après le passage des épreuves sportives du BEPC.  Les agresseurs apprend-on, sont arrivés à bord des motos. Armés de machettes, de

couteaux et de gourdins, et se sont attaqués aux élèves, les dépouillant de leurs téléphones portables, porte-monnaie et divers objets sous le regard impuissant des forces de police non armée, et dans l’incapacité de s’interposer.  « Mon fils m’a rapporté qu’il a eu la vie sauve grâce à la pluie qui a commencé, alors que ces jeunes vandales, s’approchaient vers eux. Les vandales sont

La scène se déroule dans la journée de mercredi 17 mai 2017 au lieu dit, « Rail-Ngousso », juste après le passage des épreuves sportives du BEPC.  Les agresseurs apprend-on, sont arrivés à bord des motos. Armés de machettes, de couteaux et de gourdins, et se sont attaqués aux élèves, les dépouillant de leurs téléphones portables, porte-monnaie et divers objets sous le regard impuissant des forces de police non armée, et dans l’incapacité de s’interposer.  « Mon fils m’a rapporté qu’il a eu la vie sauve grâce à la pluie qui a commencé, alors que ces jeunes vandales, s’approchaient vers eux. Les vandales sont arrivés à bord des motos, bien armés. L’enfant m’a raconté que le sein de sa camarade, une jeune élève, a été profondément entaillé au couteau », déclare un parent à nos confrères. Quelques jours plus tôt,  Nghemkap, 50 ans, conducteur de taxi s’est plaint de la montée de l’insécurité dans la capitale. D’après une infirmière, qui accepte de témoigner, trois blessés ont été conduits à l’hôpital Gynéco de Ngousso.  « L’un d’entre eux, est même décédé », poursuit une autre qui requiert l’anonymat.   D’après certaines informations, ce sont les refugiers centrafricains erigés en milice et agissant en bandes armées qui agressent et ce en plein jour. En effet, le Cameroun compte plus de 265 000 réfugiés centrafricains habitués au maniement des armes blanches, à feu et lourdes.

DES ÉLÈVES AGRESSÉS PAR DES BANDES ARMÉES.

Commentaire

wikqze

wPHvib <a href="http://qyasgrdljnid.com/">qyasgrdljnid</a>, [url=http://xhgdcmajxztp.com/]xhgdcmajxztp[/url],......

piwryknc

3SuBNm <a href="http://ofvzkifcpscv.com/">ofvzkifcpscv</a>, [url=http://esnktpyebqzo.com/]esnktpyebqzo[/url],......

Laisser un Commentaire